Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos

Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

Minimoog V - Arturia - version 1.0

7 juin 2004 - par clouvel
Introduction et premiers contacts avec le fameux Minimoog.
Un peu d'histoire....
    Robert A. Moog (dit "Bob" Moog), découvre adolescent le Thereminvox inventé dans les années 30 par le russe Leon Theremin, et décide de consacrer sa vie entière aux instruments de musique électroniques. Sa rencontre avec le compositeur Herbert A. Deutsch est décisive puisqu'ils développent ensemble les premiers VCO (Voltage Controled Oscillator), et Robert Moog se lance dans la fabrication de différents prototypes, puis la commercialisation en 1967 de ses premiers synthétiseurs modulaires. Le succès arrive vite grâce à l'album "Switched-on-Bach" de Wendy Carlos (trois Grammy awards) entièrement réalisé sur un systême modulaire Moog, qui va rapidement être adopté par de grands groupes (Rolling Stones, Beatles,...). Hélàs le systeme est lourd et encombrant et Moog doit faire face a une forte chute de ses ventes et a une très forte demande d'un systeme plus compact et plus adapté à la scène. C'est ainsi qu'en 1971 apparait dans une première brochure les images de ce qui allait devenir un synthétiseur mythique : le Minimoog, qui sera commercialisé jusqu'en 1981 (environ 12 000 exemplaires vendus).




    Le succès du Minimoog sera impressionnant dans les années 1970. Avec un son très typique et chaud, il va séduire Kraftwerk, Depeche Mode ou encore Jean-Michel Jarre. Malgrès diverses tentative avortées pour relancer la production, la commercialisation du Minimoog s'arrête définitivement en 1981. Aujourd'hui la société Moog Music commercialise une version moderne du minimoog sous le nom de "Minimoog voyager".

    Arturia à Grenoble a déjà réalisé des émulations de synthétiseurs, en particulier du Moog Modular, grâce à la technologie TAE (True Analog Emulation), qui permet une reproduction numérique sensée être plus fidèle du comportement des circuits analogiques utilisés dans les synthétiseurs vintage. C'est cette technologie qui est appliquée à la version virtuelle du Minimmog.

    Un peu de synthèse soustractive....
      Il serait illusoire de s'attaquer à ce pionnier de la synthèse soustractive qu'est le Minimmog sans maitriser quelques notions essentielles sur cette technique. Le manuel du Minimoog V comble un peu les lacunes puisqu'il consacre près de 20 pages à la synthèse et au design sonore. Sans entrer dans le détail, ce n'est pas le sujet ici, il convient de rafraichir quelques notions relatives à la synthèse soustractive qui est une des formes les plus anciennes de la synthèse sonore. Elle fut développée à la fin des années 60 sur la plupart des synthétiseurs analogiques (Moog, EMS, Oberheim, Roland SH et jupiter, Yamaha SC...) et on peut en "séparer" les principaux éléments :

      - Le VCO : cet oscillateur (Voltage Controlled Oscillator) est le module de départ, qui va produire le signal sonore d'origine, dont les principaux paramêtres modifiables sont la hauteur (dont la fréquence fondamentale se détermine avec les sélecteurs "range" et "frequency" dans le Minimoog V) et la forme d'onde (6 variables sélectionnables). Des fonctions de synchronisation d'un oscillateur sur un autre, la possibilité de créer de la modulation de fréquence entre deux oscillateurs, la présence d'un module de bruit sont également présents sur le Minimoog V. Le signal audio généré dans cette premiere phase est routé vers un "Mixer" qui permet de définir le volume de chaque oscillateur, et ensuite envoyé vers un filtre ou VCF.

      - le filtre ou VCF : Ce "Voltage Controlled Filter" permet de modifier le signal arrivant en filtrant par soustraction les harmoniques situées vers une fréquence de coupure (cutoff frequency). Le Minimmog V dispose d'une filtre passe-bas (low-pass filter ou LPF) qui ne laisse donc passer ques les fréquences graves et permet de donner au son une couleur plus ou moins brillante ou sourde. Le signal ainsi généré est reçu enfin par l'amplificateur.

      - l'amplificateur ou VCA : Le "Voltage Controlled Amplifier" comme son nom l'indique reçoit le signal du VCF et permet d'ajuster le volume final.

      C'est ainsi que se shématise la création d'un son de base. A ces fonctions s'en ajoutent bien sur d'autres : un clavier, un générateur d'enveloppe (qui permet de modifier les 4 transitoires d'un son : attaque, decay, sustain et release), un oscillateur basse fréquence ou LFO (qui fonctionne comme l'oscillateur classique mais ne produit que des fréquences inférieures à 20 Hz, donc inaudibles..mais bien utiles pour créer des modulations cycliques et produire des effets de vibrato, tremolo ou autres "wah-wah"...).
      Déballage, installation et découverte...
        La boite d'installation contient, première bonne surprise, un véritable manuel trilingue français-anglais-japonais assez bien documenté et illustré et un CD-Rom d'installation pour Mac OS 9/OS X/Windows.

        L'installation se fait en mode standalone sur un un Power Mac G4-800 à un Go de Ram ( le logiciel nécessite un Mac à 500 MHz de CPU avec 128 Mo de Ram) et est d'une simplicité enfantine : le logiciel s'installe en premier lieu en mode autonome (standalone) et un second choix d'installation en mode VST ou RTAS/HTDM est également proposé. L'utilisateur a ensuite le choix entre les trois apparences proposées : noix foncée, acajou et et érable (pour moi c'est érable...).

        Le choix de l'interface audio se fait également sans problême depuis le menu Préférences du Minimoog V et un bouton déroulant en haut à droite de l'interface permet de sélectionner l'interface désirée. Les utilisateurs du driver core audio de Digidesign veilleront auparavant à ajouter l'application "Minimoog V standalone" dans la liste des "supported applications" de leur core audio setup.



        Au premier lancement de l'interface, on a véritablement l'impression d'être en face du vrai Minimmog : tout y est. On retouve sur la partie supérieure le panneau de contrôle avec les principaux controleurs de synthèse soustractive (oscillatteurs, mélangeur, filtre et enveloppes). La partie inférieure est composée du clavier et des molettes de modulation. Les puristes apprécieront la reproduction à droite de la plaquette d'usine "R.A. Moog"...

        A ce stade tout ressemble à s'y méprendre à l'original, et on fait donc ce que l'on a envie de faire devant n'importe quel synthétiseur analogique : tripoter les boutons ! Et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat ne manque pas de séduire : le son est chaud, très typé et caractèristique du Minimoog, l'odeur du bois en moins.

        Les presets...
          C'est bien sur ce qui n'existait pas dans la version "réelle" du Minimoog : les presets. Le logiciel permet de classer et de sauvegarder ses règlages de façon assez simple et efficace en "banques" et "sous-banques". Trois petites fenêtres associées chacune à un menu déroulant permettent de visualiser la banque, sous-banque et preset en cours d'utilisation. Des boutons "new bank", "new subbank" et "new preset" permettent de mémoriser ses propres banques et règlages.

          Le Minimoog V est livré accompagné d'une collection d'environ 500 presets réalisés par quelques valeureux sound-designers tels que Klaus Schulze, Nortaka Ubukata, Celmar Engel, Mateo Lupo ou Ted Perlman.
          En plus il s'ouvre...
            L'interface telle que présentée au premier lancement de l'application est l'interface en mode de jeu dit "fermé". Un simple clic de souris sur la partie haute du Minimoog V le fait passer en mode "open" (ouvert) et un nouveau panneau de contrôle apparait.



            Le mode ouvert permet ainsi d'accèder à une extension des paramêtres de synthèse et dispose d'une matrice de modulation, d'un oscillateur basse fréquence (LFO), un arpegiatteur, un chorus et un delay stéréo.

            En résumé...

Acheter Arturia

en ligne chez:
Pas encore membre?
Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
Contribuez
MacMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
Cette section de MacMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
19:09 CEST - © MacMusic 1997-2021