Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos

Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

Conseils pour débutants.

24 sept. 1999 - par Gilogic
Voici quelques petits conseils qui peuvent vous aider à bien débuter en MAO (Musique Assistée par Ordinateur).
Quel ordinateur choisir ?
    Mac ou PC ?

    Ce fut un dilemme pour moi lorsque j'ai voulu changer mon vieil Atari, voici déjà plusieurs années. Le Mac avait chez les musiciens le vent en poupe, mais j?étais attiré par les sirènes du "tout compatible" et par les prix alléchants des PC.
    A l'époque (1993), malgré son prix élevé, j'ai choisi le Mac et je ne l'ai jamais regretté par la suite

    Aujourd'Hui, les PC ont rattrapé leur retard et le choix pour un débutant reste difficile.
    Les PC à caractéristiques égales paraissent moins chers. Mais justement ces caractéristiques ne peuvent pas toujours être mis en parallèle :



    La vitesse du processeur :
    A fréquence égale l'avantage va souvent au Mac. Mon premier Mac (Quadra 650) tournait à 33 Mhz !!! Je l'ai vendu à un ami qui peut toujours scanner des images, graver des CD, surfer sur Internet, lire des CD multimédias, enregistrer de l'audio avec une carte, brancher des périphériques SCSI récents sans problèmes avec une fiabilité et une stabilité à toutes épreuves. Je possède également un portable Apple (un power book 150, 68030 à 33 Mhz avec 8 mégas de mémoire vive !!!) que j'utilise pour graver des CD avec la dernière version de Jam (logiciel de gravure Audio), il fonctionne sans broncher. Imaginez un seul instant un PC à 33 Mhz faire tout cela avec le DOS ou Windows 3 et des logiciels récents !!!

    L'installation des logiciels et du matériel :
    est beaucoup plus simple et moins problématique à configurer sur un Mac, ils restent souvent compatibles sur un grand nombre de configurations quelle que soit la version du système. Attention ! à partir de 1993 les macintosh ont changé de processeur, ils ont adopté le " PowerPc " et les logiciels ont dû être réécrit, mais la plupart des anciennes applications ont continué à fonctionner sur les nouvelles machines (grâce à un émulateur intégré). Beaucoup d'éditeurs de logiciels ont également continué à développer des versions "68k" compatibles avec les anciens modèles (c'est le cas de la dernière version de Logic Audio 4.0 dont il existe une version 68k).

    Le matériel :
    est également souvent de meilleure qualité dans le monde Mac: il n'y a pas de commune mesure entre l'écran d'un PC vendu 5000F dans une grande surface et celui d'un Imac par exemple. D'autre part un Mac est conçu comme un tout, avec un certains nombres de périphériques prévus pour fonctionner ensemble, alors qu'un PC est souvent vendu en "kit", avec des éléments disparates.



    Les PC de leur côté ne manquent pas d'atouts :

    - Des prix plus bas sur les configs et les périphériques
    (même si cela évolue grâce au standard USB & PCI), au début, payer 800F un clavier ADB Mac n'était pas très réjouissant alors que 100F suffisait avec un PC (mais là encore, attention à la qualité). Les configs PC sont souvent mieux lotis en standard, plus de mémoire vive, disque dur plus gros, DVD, écrans, Modem et imprimantes compris etc?

    - Une logithèque beaucoup plus vaste
    mais là encore il faut savoir définir ces besoins, les meilleurs éditeurs sortent leurs logiciels sur Mac & PC. Vous pouvez avoir envie d'utiliser un logiciel de traitement de texte, de PAO ou de musique " exotique ", mais 99 % des utilisateurs utilisent Word, Photoshop, ou Cubase car ce sont les meilleurs et ils existent sur les deux plates-formes (même en versions allégées).

    - Dans le domaine des jeux et du multimédia grand public, le PC a effectivement une longueur d'avance mais c'est rarement un handicap pour le musicien créateur.

    - Un choix de cartes son et de périphériques plus vastes ?
    C'est incontestable, les cartes son à 2000F qui font expandeur GM de qualité, DTD avec entrés et sorties numériques et fonctions échantillonneur n'existent pas sur Mac. Il nous reste les grandes marques MOTU, DIGIDESIGN, mais les prix sont souvent plus élevés. La compatibilité des interfaces standard entre les deux mondes (PCI et USB) atténue peu à peu cet écart de prix même si certains vendent en supplément les logiciels gestionnaires de périphérique Mac et à un prix non négligeable.


    En Resumé

    Le PC et ses périphériques sont moins chers et les logiciels plus nombreux. Du côté Mac, les prix sont justifiés par une plus grande longévité de l'investissement de départ, une plus grande cohérence entre le matériel et les logiciels (car moins de configs à tester pour les éditeurs) et une installation de logiciels ou périphériques simplifiées.
Choisir selon ses besoins ?
    Là aussi, il faut savoir définir ses besoins. Les vendeurs de matériel et de softs nous poussent à la consommation, les ordinateurs sont de plus en plus puissants.
    Deux cas de figures se présentent au débutant :


    Pour le Midi

    Pour tout ce qui concerne le pilotage de synthés (ce que l'on nomme le MIDI), la puissance des derniers modèles est complètement superflue. Un simple Atari acheté 500F dans une brocante fera tout aussi bien l'affaire (le confort en moins). Ce qui est déterminant dans ce cas, c'est plutôt la qualité des sons de vôtre expandeur. Le seul progrès notable des logiciels Mac et PC par rapport à l'Atari, c'est une plus grande résolution temporelle de l'enregistrement MIDI. Cela se définit par le nombre de divisions (ticks) par noire, les séquences enregistrées en temps réel à partir d'un instrument MIDI sont plus précises rythmiquement et donc plus réalistes. Tout le reste est une question de confort : écrans plus grands et en couleurs, mémoires plus spacieuses, logiciels plus rapides (graphisme, animation, multi-fenêtrage etc?). Cela compte évidemment beaucoup, mais entre un quadra 800 bien gonflé d'occase à 3000 F et un G3/400 à 15000F, il n'y aura pas une grosse différence en ce qui concerne le traitements des informations MIDI.


    Pour l'Audio

    Deuxièmement, il y a ceux qui désirent utiliser l'ordinateur comme magnéto multi-pistes audio, ce que l'on appelle le DTD (direct to disk), là, le fonctionnement est totalement différent. L'ordinateur enregistre toutes les données du son (alors que le MIDI se contente d'enregistrer des commandes simples pour déclencher les sons produit par l'expandeur).

    Plusieurs caractéristiques sont déterminantes suivant les fonctionnalités des logiciels :

    - La mémoire vive (R.A.M.)
    pour toutes les fonctions audio cette mémoire est indispensable en grande quantité. Théoriquement, vous pourrez rarement vous contenter des 32 mégas fournis en standard sur certaines machines. Cela ne m'a pas empêché, il y a quelques années d'utiliser mon Quadra (24 mégas de RAM) en quatre pistes audio (avec une carte Digidesign) et comme je vous disais plus haut, de graver des CD audio avec les 8 mégas de mon powerbook. Le problème vient du faite que les nouvelles machines sont fournies avec un logiciel système (8.5 ou 8.6 sur les Mac) qui prend à lui tout seul jusqu'à 30 mégas !! et les nouvelles versions des logiciels Audio sont également très gourmandes. Sur les anciens ordinateurs comme les premiers PowerPc, le dilemme est souvent cruel : profiter de la stabilité et des nouvelles fonctions des nouveaux logiciels mais investir dans la RAM, ou utiliser des logiciels plus anciens et moins performants en se contentant de le RAM disponible.
    Si vous achetez un ordinateur neuf et que vous utilisez des logiciels récents, je vous conseille un minimum de 128 mégas, le prix de la RAM ayant fortement baissé.

    - Le disque dur.
    Il faut savoir qu'une minute de musique (en qualité CD) prend 5 mégas sur le disque dur, 10 mégas en stéréo, 20 mégas en quatre pistes etc?
    Il est donc facile de calculer la capacité en temps d'enregistrement de votre DD d' 1 giga par exemple (1000 mégas) = 1H40 en stéréo.
    Mais ce n'est pas la seule caractéristique importante du disque dur, la rapidité d'écriture et le débit de lecture sont déterminants pour ceux qui souhaitent travailler avec un grands nombres de pistes audio simultanément (la RAM également reste importante pour cela). Des normes existent (AV, fast SCSI, Ultra SCSI etc?). Elles permettent de répondre à différentes utilisations.

    - La vitesse du processeur
    est déterminante pour les calculs en temps réels comme rajouter des effets logiciels (plugs) (reverb, chorus etc?) sur les pistes audio. En dessous de 150 Mhz, difficile d'utiliser 2 ou 3 plugs de qualité. Un minimum de 200 Mhz me paraît plus confortable. Le modèle de processeur compte aussi (PowerPc 604 ou 604e minimum pour les Mac avant les G3).
Les logiciels séquenceurs MIDI et audio
    Sur Mac, quatre tenors dont deux existent également sur PC se partagent une grande part du marché ne laissant que les miettes aux autres :


    - Digital Performer (Motu)
    - Cubase (Steinberg)
    - Logic (Emagic)
    - Studio Vision (Opcode)

    Je ne vous cacherai pas que je suis un utilisateur de Logic, mais je vais essayer malgré cela de vous donner objectivement les atouts et les faiblesses de ces quatre logiciels.
    N'hésitez pas à vous renseigner auprès des vendeurs compétents ou d'amis utilisateurs afin de déterminer vos besoins réels car l'investissement temps-argent que l'on perd sur un logiciel sans faire une note de musique, est parfois énorme.


    Digital Performer :

    Ce logiciel profite de la meilleure presse auprès des professionnels. Il possède des fonctionnalités hors du commun. Une interface audio de rêve, des plugs audio de grandes qualités, une gestion des sampleurs, une table de mixage très fonctionnel avec des plugs que l'on peut appliquer sur les pistes MIDI !! (en fait ce sont des algorithmes de routage du signal MIDI), une stabilité à toute épreuve.
    On peut moins aimer l'interface des fenêtres d'éditions MIDI qui ont gardé un look à l'ancienne, pas de score performant, pas de développement sur PC.


    Cubase :

    C'est le plus médiatisé parmi le grand public (un précurseur sur ATARI également). Il ne manque pas d'atout, une belle interface, des fenêtres d'édition MIDI légendaires (drums edit), un score très puissant (version spéciale), et un dynamisme au niveau des standard pour le grand public (VST, ReWire), une version PC.
    On peut moins aimer l'interface certe jolie, mais qui peut s'avérer lourde à l'utilisation, des fonctions Audio pas toujours pratiques et fiables, l'abandon de la compatibilité avec les solutions haut de gamme Digidesign (qui restent un standard dans le monde professionnel), enfin, une stabilité souvent critiquée.


    Logic :

    C'est le dernier né, il a ainsi hérité de toutes les fonctionnalités de ses concurrents avec en plus une interface rapide, cohérente et bien conçu pour l'audio, des outils MIDI temps réel extraordinaires dont le fameux environnement MIDI qui transforme le moindre clavier midi de base en puissante station de pilotage temps réel. Un score hérité du célèbre Notator sur ATARI très puissant et qui interprète mieux qu'aucun autre logiciel la musique rentrée en temps réel. Des outils audio nombreux et puissants en standard, une excellente compatibilité avec le hardware (cartes audio, interfaces MIDI, édition de synthés etc?), une grande stabilité, une version PC au même niveau de développement.
    Revers de la médaille : la grande souplesse de son interface lui donne des allures de "caméléon ". Les nombreuses possibilités de paramétrages peuvent devenir déroutantes pour le débutant (par exemple, trouver pourquoi on n'a pas de sons MIDI sur Logic peut être un véritable casse-tête si l'on ne maîtrise pas un minimum son concept de routage du signal). Une configuration complexe créé par un utilisateur peut être le cauchemar d'un autre car tous les réglages de configuration d'un morceau sont sauvés avec celui ci. Dans le même ordre d'idée, l'importation des fichiers venant d'autres logiciels (Midi files) est un peu trop complexe à mon goût


    Studio Vision :

    Il profite d'une bonne expérience dans le domaine de l'audio car ce fut un pionnier sur Mac, une interface simple et cohérente, un système de routage du MIDI (OMS) comparable à Logic (d'ailleurs les autres logiciels sont maintenant tous compatibles avec OMS), il a été le premier sur Mac à résoudre avec succès les problèmes de synchro externe et synchro MIDI/audio. Il est également très stable.
    Par contre l'interface a un peu vieilli, il est moins à la tête de l'innovation qu'à ses débuts, la fonction score est peu performante, et enfin, vraisemblablement, son développement semble à court terme compromis voir abandonné ! ?
Le plus important dans tout cela ?
    Je voudrais également vous parler de paramètres souvent négligés par le débutant.
    Hormis les questions de créativités personnelles, de gout, de connaissances musicales et techniques, l'ordinateur n'est pas tout dans la création musicale, je dirais même que c'est peut-être le moins important !

    En effet, on a plus de chance de produire une meilleure demo avec un Atari et un K2500 plutôt qu'avec un G3 accompagné d'un expendeur bas de gamme.
    On atteindra une plus grande qualité audio sur un vieux Mac équipé d'une carte Audiomedia III, d'un vrai multi-effet Lexicon, d'un micro Neumann et d'une bonne table de mixage qu'avec un G4 500 Mhz sans carte avec au bout un AKG à 300F, même avec toute la librairie de plugs VST en prime (en tout cas, si vous échangez votre rack Eventide contre des plugs VST, appelez-moi je suis preneur).

    Tout cela paraît évident, mais c'est souvent un piège pour le débutant.
    Ce dernier a souvent un budjet limité pour son home studio et il vaut mieux favoriser le matériel d'acquisition et de restitution du son (expandeur, micro, table, carte audio, effets réels de qualité) plutôt que de tout investir dans l'ordinateur dernier cri.
    À moins que vous ne désiriez juste "maquetter" chez vous et enregistrer en studio par la suite, mais là, c'est une autre histoire et un autre budget également.



    Voilà, j'espère que ce petit exposé aidera certains à y voir un peu plus clair. Les remarques et les suggestions sont les bienvenues.
A propos de l'auteur: Gilogic
Musicien guitariste formateur MAO
L'avis des membres
Pas encore membre?
Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
Contribuez
MacMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
Cette section de MacMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
12:58 CEST - © MacMusic 1997-2019