Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos

Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

Logic et Protools : la passerelle TDM.

13 déc. 2003 - par lionel2p
Au regard de l'implantation de Protools dans le paysage audio mondial, Emagic poursuit depuis bien longtemps une politique d'intégration du matériel Digidesign. Ce fut dans un premier temps le soutien du système en terme de carte son " de luxe" avec la possibilité de gérer des pistes audio et aux TDM dans le système Logic. Depuis un peu moins de deux ans, Emagic a mis sur le marché un outil assez peu connu, L'ESB TDM, qui pousse vraiment plus loin l'intégration de Protools dans Logic. Ce système est clairement destiné aux compositeurs orientés instruments virtuels. L'ESB transforme Logic en véritable usine à gaz, d'une puissance assez redoutable.
En quoi consiste l'ESB TDM ?
    Le principe n'est pas très compliqué. Au lieu de gérer deux univers cloisonnés, d'un coté le natif, de l'autre le TDM, Emagic a imaginé une passerelle entre les deux mondes, gérée au sein même de Logic. Avec l'ESB, Logic devient capable de router ses pistes natives (Audio, instruments virtuels au max 32) dans des tranches auxiliaires du Protools. Les signaux natifs peuvent être dirigés sur un maximum de 4 Aux stéréos ou 8 monos.

    De plus, l'ESB autorise l'EXS24, le sampler maison d'Emagic, à tourner directement sur des tranches auxiliaires de Protools. Voilà pour le principe, rien de très compliqué.

Les possibilités ?
    Elles sont nombreuses et vraiment puissantes. Tout d'abord, on peut enfin traiter ses instruments virtuels avec des plugs TDM parfaitement intégrés dans le séquenceur. Assigner The Grand sur une Reverb One, traiter Virtual Guitarist avec Amp Farm, etc.

    Plus globalement, Logic devient une plate-forme redoutablement puissante quand à ses possibilités sonores et surtout de traitement simultané. La CPU du mac ne sert plus qu'à gérer des Instruments virtuels, les DSP de protools s'occupant des traitements lourds (Reverb, Harmoniseurs, etc). Il est vraiment plus qu'envisageable de travailler en 100% virtuel, sans trop se soucier de ce que l'on ouvre. On oublie vite les bounces transitoires, le virtuel prend tout son sens. Le studio de composition intégral avec la qualité des traitements de Protools.

    A titre d'exemple, Protools disposant de 16 Aux stéréo, il est très facile de travailler dans une configuration du type suivant :

    - 4 Tranches ESB Stéréos disposant chacun de leur réverb TDM.
    - 10 ESX24 disposant de n'importe quel plug TDM.
    - 10 ESX24 natifs routés les tranches ESB.
    - Une bonne dizaine (voire bien plus) de VST (The Grand, Atmosphere, Virtual Guitarist, EVP88, Culture, Groove agent) routés sur les tranches ESB.
    - des bus TDM.
    - 20 pistes audio TDM bénéficiant de leur plug.
    - 10 pistes audio natives routées sur les tranches de l'ESB.

    Rien n'empêche d'utiliser des effets natifs sur un instrument virtuel et ensuite de router la piste traitée sur du tdm, tout est possible.


    Bref, les possibilités de routing sont nombreuses et ouvrent des perspectives véritablement étonnantes. Bien sur, la mémoire vive de l'ordinateur, la fréquence CPU et le nombre de DSP sont un facteur crucial dans la puissance du système, mais le résultat est véritablement foudroyant avec des configurations G4 et MIX3 par exemple.

En Pratique
    Au quotidien, l'inconvénient majeur de l'ESB est sa puissance. Les possibilités de routing étant évoluées, on se retrouve très rapidement dans des environnements Logic compliqués. Il s'agit donc d'utiliser les raffinements du séquenceur afin de concocter des configurations de travail organisées par étage :

    - Instruments, pistes audios et auxiliaires natifs.
    - Les 4 Aux TDM pour l'ESB, centre névralgique du routing natif sur TDM.
    - Les Aux TDM restant pour les ESX24 mais qui peuvent également ouvrir des Virus ou instruments TDM.
    - Les bus TDM.
    - et les pistes audio TDM.

    Dans l'arrange, la possibilité de se servir des icônes pour identifier tout ce beau monde facilite grandement le travail. En revanche, dans les fenêtres de mix, la chose est moins aisée...

    L'idéal est de créer des screensets pour les fenêtres de mix par famille, en associant tous le natif avec les 4 Tranches ESB. Inclure les bus TDM si les tranches ESB sont routées sur ces derniers. Le reste du TDM peut être dissocié. Il faut adapter l'environnement à ses habitudes de travail et optimiser sinon, le rêve peut se transformer en casse-tête chinois. Casse-tête renforcé par une boulette de nomenclature commise par Emagic.

    En effet, les outpouts mentionnés sur les tranches natives correspondent aux 4 entrées des tranches ESB. En revanche, les outpouts des tranches TDM concernent les masters, mais portent le même nom. Par exemple : outpout 1-2 sur une piste native de Logic veut dire que le signal va rentrer sur l'ESB 1-2. Sur cette même tranche ESB (AUX TDM) outpout 1-2 veut dire que le signal est acheminé sur le master 1-2. Un peu déroutant au début, surtout que la documentation de l'ESB est succincte. Mais on s'y habitue !

    La gestion de la mémoire est également un problème mais qui n'est pas du fait d'Emagic. En effet, suivant le fabriquant, la mémoire nécessaire à un instrument virtuel peut être prise à l'extérieur de l'application hôte, pour d'autres sur la mémoire de Logic. En résulte des réglages dignes d'une formule 01 au fur et à mesure que l'on trouve son équilibre de travail. Car tout le monde doit avoir son quota pour fonctionner : le DAE, les EXS, les plugs ( majoritairement ceux à lecture d'échantillons : Atmosphere, Virtual Guitaris, Culture, The Grand, Halion Strings, etc…). Il est plus que recommandé d'utiliser le maximum de RAM possible dans la machine, 2 Go étant très confortables, allouer 600 mo à Logic et le reste suit.

    Enfin, on jettera un œil sur les performances CPU de la machine en cours de travail et le DSP system Usage pour le TDM afin d'optimiser au maximum sa session de travail. Bien souvent par fainéantise, on peine à ouvrir un bus qui peut permettre d'économiser une réverb ou un autre effet gourmand. Mais les bonnes habitudes se prennent vite !
Au final
    Emagic a créé avec sa passerelle une petite tornade dans le monde du virtuel. A l'heure du débat "tout natif contre DSP", L'ESB procure à Logic la puissance du TDM. Dans des configurations de travail de type musique à l'image ou chanson, l'association des deux plate-formes est époustouflante. La créativité n'est pas étouffée par des overloads et l'on a parfois peine à croire que tout cela fonctionne si harmonieusement. La stabilité (du moins en OS9) est idéale, même en utilisant des plugs de divers horizons.

    On pourra reprocher au système sa complexité de routing, la limitation de l'ESB à 4 tranches stéréos (pourquoi ?), mais dans l'état actuel, cela est déjà très appréciable. De plus, depuis la V6 de Logic, l'automation et les groupes permettent d'effectuer un vrai travail de mix au sein du séquenceur, en pilotant sans problème les paramètres des plugs TDM. De plus, à l'heure des usines à gaz Kontakt ou Machfive, l'EXS24 reste à ce jour le sampler le plus fiable du marché, notamment en utilisation streaming. Avec 1.5 de ram, on peut piloter de gigantesques collections (8 gigas de samples virtuels sans souci majeur) tout en continuant à ouvrir des VST et de l'audio, rien ne bronche.

    Enfin, il est important de préciser que la qualité du résultat sonore est vraiment à la hauteur, l'apport du TDM étant très appréciable pour le natif. Pas de perte de dynamique au fur et à mesure de l'ouverture d'instruments virtuels, tout reste très défini. De plus, la latence est très faible, les instruments virtuels réagissent au quart de tour, un vrai régal. Une réussite en attendant qu'un mac puisse faire tout cela tout seul.


A propos de l'auteur: lionel2p
Musique à l'image, post-production image, trucages, plateau de tournage, audi de mixage 5.1.
Soyez le premier à donner votre Avis
Vous devez être identifié comme membre pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité!
Pas encore membre?
Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
Contribuez
MacMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
Cette section de MacMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
02:25 CEST - © MacMusic 1997-2019