Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos

Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

Roland CDX-1

5 sept. 2001 - par cmdm
Souriez, vous êtes gravés !
Roland, qui n'est plus à une innovation près détourne ici les principes du sampleur, du DtD avec console associée et nous présente le CDX-1 ou DiscLab, véritable station de travail dédiée à l'enregistrement de skuds... pardon, de CDs !

Découvert au dernier salon de Frankfurt, le CDX-1 avait étonné, tant par son concept que par l'aspect ludique de sa prise en main. Je me souviens d'ailleurs que le photographe qui m'accompagnait s'était pris au jeu et s'était retrouvé "scotché" devant l'appareil, casque rivé sur les oreilles ! En général, c'est assez bon signe si les néophytes sont capables d'adopter un nouvel outil en quelques instants. Après quelques mois, les retrouvailles (avec le CDX-1, pas le photographe !) ont confirmé cette sensation première : le CDX-1 est une station à mettre entre toutes les mains...ou presque.
Visite guidée
    Comme toute workstation qui se respecte, le CDX-1 apporte son lot de commandes en tout genre, du fader aux pads en passant parles switches et autre potentiomètres rotatifs, sans oublier l'Alpha Dial...Malgré cela, la surface de travail n'est pas trop encombrée et reste assez logique. La petite taille de l'écran dénote un peu et on aurait aimé qu'elle utilise totalement la surface inclinée qui l'héberge...Ah réduction des coûts, quand tu nous tient ! La face arrière du CDX-1 est bien pourvue avec deux entrées micros, une pour guitare et une paire d'entrée ligne (en RCA), deux paires d'entrées/sorties digitales SPDIF (coaxial et optique), une entrée pour pédale interrupteur et le triple bornier MIDI. L'alimentation est déportée à la façon des nouveaux ordinateurs portables, fini les gros transfos moches et lourds ! Mais, cerise sur le gâteau, nous avons aussi en face avant un CDR-W ou si vous préférez, un lecteur/graveur de CD-R et réinscriptibles ! Et c'est bien là que réside l'originalité de ces nouvelles stations DtD rencontrées ici ou là : finaliser un projet au sein même de la workstation. Si le procédé existe maintenant couramment depuis plus de deux ans, l'originalité de Roland est d'avoir su associer un échantillonneur puissant et instinctif à l'ensemble console/DtD/Séquenceur/Graveur. On retrouve donc toute la puissance et la subtilité des SP-808 par exemple.
    Comment ça marche ?
      Assez simplement répondit-il en terminant d'ingurgiter la deux cent douzième page du manuel ! Comme à l'accoutumée chez Roland, il y a deux niveaux d'exploitation. Le premier consiste à prendre en main l'appareil et à jouer avec. Là, pas besoin d'ouvrir le mode d'emploi, car en se fiant simplement à la sérigraphie, pratiquement toutes les fonctions de base apparaissent clairement. Le second, plus complexe concerne l'édition à proprement parlé, et là, je conseille à tout le monde de travailler avec le mode d'emploi à proximité ! Le principe du CDX-1 reste malgré tout très simple : on enregistre des sources audio (via le CD, les entrées ou des pistes du séquenceur) dans les pads (64 banques de 8 pads=512), ensuite on joue sur les pads en enregistrant dans le séquenceur interne de la station. Ensuite il n'y a plus qu'à lire la séquence, mixer le travail et passer à l'étape de réduction stéréo (Mixdown) avant de graver (Cd burning) sur un support vierge ou réinscriptible. Les manipulations se font donc aisément et la gymnastique de l'esprit interviendra lorsqu'il va s'agir d'éditer plus précisément tel ou tel fonction. D'un autre côté, cela est assez logique compte tenu du nombre très élevé de paramètres (le risque encouru quand on combine plusieurs appareils en un !).
      Au service des créateurs
        Ce qui m'a frappé, pendant les essais du CDX-1, c'est le nombre impressionnant d'astuces développées par Roland pour nous faciliter la tâche ! A tous les niveaux de la station, on trouve des petites fonctions sympathiques, comme le guide rythmique pendant l'enregistrement de patterns, les multiples avertissements de l'OS pour prévenir toute erreur possible, le principe d'une touche=une fonction, le bouton de blocage (Hold) de pad etc. Autant de bonnes idées qui nous entraînent bien souvent au delà du cahier des charge que l'on s'était fixé en début de session. En revanche, certaines fonctions auraient mérité plus d'intégration comme par exemple le fait d'être obligé de se déplacer dans l'écran via les curseurs cardinaux pour sélectionner les niveaux d'envois d'effets alors qu'on préférerait passer par les sélecteurs de pistes physiquement présents sur le mixeur...

        On grave le groove...
        Tout l'orientation du CDX-1 est dans le principe de graver un CD de nos oeuvres. Le graveur de Cd n'est donc pas en option puisque c'est l'essence même de l'engin. Le fabricant n'hésite d'ailleurs pas à fournir en plus du CD audio de démo (une bonne piste pour la prise en main), un Cd vierge prêt à recevoir notre mastering. Notons que cette opération s'effectue à 12 fois la vitesse (32X en lecture), ce qui représente une excellente moyenne.

        A l'heure du bilan
        Toujours en phase avec un marché qui repousse toujours plus loin les limites de l'imaginable, Roland avec le CDX-1 innove tout en exploitant un créneau initié...par d'autres. L'engin est facilement apprivoisable quoique l'ergonomie du logiciel d'exploitation soit parfois un peu hermétique. La qualité audio est au rendez-vous et les effets Cosm complètent à merveille la station. En réalité, il s'agit là d'une réponse d'un constructeur à la vision du tout informatique. On y retrouve les mêmes ingrédients mais dans un hardware dédié et plus simple à mettre en oeuvre. Si le CDX-1 s'adresse avant tout aux aficionados du remixage, les créateurs purs y verront aussi un studio compact et puissant.
        Caractéristiques techniques
          Marque : Roland
          Type : Station de production CD
          Modèle : CDX-1
          Distributeur : Roland France

          Fréquence d'échantillonnage : 44,1 kHz
          Traitement du signal : Conversion AN 24 bits à sur échantillonnage 64x,
          Conversion NA 24 bits à sur échantillonnage 128x, traitement interne 24 bits

          Enregistrement audio
          Nombre de pistes : 8, 8 pistes en lecture, 2 pistes simultanées en enregistrement

          Echantillonnage
          Capacité : 512 phrases (8 Pads x 64 banques)
          Polyphonie maximum 4 (stéréo/mono)
          Séquenceur 4 pistes (en temps réel ou en pas à pas)
          Écran LCD rétro-éclairé de 69 x 25 mm

          Connexion
          Entrées : micro 1, 2 (fiches XLR stéréo symétriques), Entrées micro 1, 2 (Jacks 6,35 mm symétriques stéréo), entrées ligne L, R (RCA), entrées guitare haute impédance (Jack 6,35 mm), entrée numérique optique, entrée numérique coaxiale, entrée pour commutateur au pied (Jack 6,35 mm)

          Sorties : générales L, R (RCA), prise casque (Jack 6,35 mm stéréo), , sortie numérique coaxiale, , sortie numérique optique, ports MIDI (In, Out/Thru),
          Graveur CD-RW (32x en lecture, 12x en gravure, 10x en ré-enregistrement)
          Alimentation 12 V (adaptateur secteur)
          Dimensions 456 (l) x 330 (p) x 94 (h) mm.

          In
          Le concept, la qualité audio, la puissance

          Out
          L'ergonomie pas toujours au rendez-vous, l'écran trop petit
        A propos de l'auteur: cmdm
        Soyez le premier à donner votre Avis
        Vous devez être identifié comme membre pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité!

Acheter Roland

en ligne chez:
Pas encore membre?
Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
Contribuez
MacMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
Cette section de MacMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
08:37 CEST - © MacMusic 1997-2021