Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos

Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

KONNEKT 24D interface audio

25 avril 2007
Une interface au naturel.
T.C.. electronic oeuvre dans de nombreux secteurs de l'audio. Voir apparaître une interface audio FireWire de haute volée n'a donc rien de surprenant, si ce n'est l'intégration d'effets et le prix abordable
Introduction
    Le splendide coffret en aluminium brossé abrite un grand nombre de connecteurs, tant en façade qu'au dos de l'interface. Ainsi, sur la façade, deux prises Neutrik XLR Combo reçoivent aussi bien des modulations de microphones de tous types, y compris les électrostatiques, car la Konnekt 24D possède une alimentation fantôme commutable et assignée d'office aux deux canaux. On pourra également brancher des instruments électriques sur les jacks des deux embases combo et là, on peut dire que t.c. electronic a fait preuve de jugeote en fixant l'impédance d'entrée à 1M?, ce qui évitera toute perte spectrale sur les guitares électriques passives dotées de puissants micros humbucker, et dont l'impédance n'est pas négligeable.

    Entrées et sorties
      Cela posé, les instruments actifs (dotés de préamplificateurs intégrés) seront aussi correctement pris en charge par ces entrées, d'autant plus facilement que leur impédance est bien plus basse que celle des modèles passifs. La partie droite de la façade possède une paire de sorties de casques au format quart de pouce. Celle du bas fonctionne comme sur la plupart des interfaces audio. En revanche, celle qui la surplombe coupe le monitoring principal dès l'insertion d'une fiche dans la prise : une petite astuce simple mais efficace, qui évite tout larsen durant une prise de son microphonique. Les sorties ligne du monitoring prennent la forme d'une paire de jacks TRS confondus avec les Line Out 3 & 4 de cette interface qui ne compte, au final, que quatre sorties analogiques ligne. Un peu juste... Du côté des entrées de ligne, la t.c. electronic en propose également quatre, dont les deux premières alternes avec celles de la façade. Les liaisons numériques comprennent une entrée sortie coaxiale S/PDIF ainsi qu'une paire optique au même format, lequel peut aussi passer au standard Adat, ce qui autorise la connexion de huit sources en entrée et autant en sortie sur les fréquences d'échantillonnage jusqu'à 48 kHz, le nombre de canaux étant réduit de moitié à 96 kHz pour passer à deux à 192 kHz. La Konnekt 24D dispose de 16 canaux MIDI en entrée et autant en sortie grâce à deux embases Din dédiées. Les deux connecteurs FireWire 400 permettent le branchement en cascade de quatre interfaces audio. Une embase de type Philips reçoit l'alimentation secteur en provenance de l'adaptateur fourni. Cependant, la Konnekt 24D tire parti de la tension présente dans les liaisons FireWire à six broches, marquant son caractère autonome sur des installations nomades, à condition que l'ordinateur hôte soit équipé du même connecteur, ce qui exclut les miniprises à quatre broches. La puissance du bus FireWire d'un ordinateur ne convient pas pour alimenter quatre Konnekt 24D en cascade, d'où une raison supplémentaire à la présence de l'adaptateur secteur dans la boîte. Une seule totalise quatorze entrées et autant de sorties, mais pour cela, il faut compter les Adat, transitant par un appareil optionnel (interface AD/DA, par exemple)...

      Sous contrôle matériel
        Un coup d'oeil sur la façade permet de vérifier grossièrement le niveau d'entrée des deux préamplis universels aux prises de type combo : une Led à - 30 dBm, une autre à -10 et la troisième prévient déjà du risque de surcharge. Les niveaux s'ajustent au moyen d'une paire de potentiomètres, secondés par un atténuateur commutable à - 20 dB par canal. Il s'agit de commandes physiques, tout comme l'ajustement du niveau de sortie assigné, despar exemple, aux sorties de monitoring. En revanche, l'encodeur rotatif, baptisé Source Level, intervient sur le niveau de quatre canaux à choisir parmi les nombreuses configurations que la t.c. electronic propose en interne. Nous y reviendrons. Un poussoir momentané permet de passer du contrôle d'un canal à l'autre de manière séquentielle. Une pression sur l'encodeur donne accès au panoramique de chaque canal. Les Led miniatures rouges, disposées autour de l'encodeur, donnent une idée précise de sa position en fonction des réglages choisis par l'utilisateur. On peut configurer la Konnekt 24D de trois manières différentes, que l'on peut mémoriser. Ensuite, le rappel s'effectue au moyen de la touche DSP Total Recall et des Led affichant l'activation du preset : P1, P2 et P3. Ces possibilités de contrôle matériel apportent un plus, car cela permet d'intervenir plus rapidement sur des contrôles physiques que logiciels. La notice, plutôt bien conçue, donne quelques exemples de configuration en fonction de différentes applications, studio, live, etc., à partir d'un exemple générique (figure 1). De plus, la Konnekt 24D peut aussi fonctionner de manière autonome, grâce à cette commande à tout faire !
        Pilotage logiciel
          La facilité de l'installation sur un ordinateur mérite d'être soulignée : dès le chargement des données du CD-Rom fourni, le logiciel d'exploitation demande si l'on désire mettre à jour la version installée du pilote et du firmware de l'interface audio. Le CD comprend également la notice en fichier PDF, vu qu'il n'existe pas de notice papier, et le séquenceur d'entrée de gamme de Steinberg Cubase LE, ce qui permet de démarrer dans la musique assistée par ordinateur sans se ruiner puisqu'il s'agit d'un séquenceur gratuit. Le panneau de contrôle logiciel de la Konnekt 24D propose plusieurs onglets affichant de nombreuses fonctions et commandes. Ainsi, les petites Led à l'affichage insuffisant de la façade de l'interface laissent place, sur l'écran de l'ordinateur, à des bargraphes aussi nombreux que précis, surtout pour les verticaux qui indiquent les niveaux des voies principales. Tout d'abord, il convient de définir la fréquence d'échantillonnage de travail, ainsi que le mode de synchronisation que l'on choisit entre l'interne, l'entrée S/PDIF coaxiale et l'optique. Dans une configuration dotée de plusieurs Konnekt 24D, on pourra définir laquelle des quatre synchronise les trois autres, ainsi que la visualisation de leurs options de mixage et de routage des différents canaux (figure 2). Elle indique que les jacks des prises combo sont utilisés (affichés en noir), que les atténuateurs sont activés (affichés en vert) tout comme le couplage de niveau entre ces deux entrées, comme le montre la case Link de couleur grise (blanche lorsque le couplage est désactivé). Juste des sous, la gestion des entrées et sorties numériques affiche l'absence de signaux numériques entrant, en haut (cases rouges) et l'activation des entrées et sorties en S/PDIF, tant les coaxiales que les optiques pouvant fonctionner au format Adat (de 1 à 8 ou bien de 1 à 6 + le S/PDIF).

          Au centre de la fenêtre, on a le choix du monitoring direct ou non, pratique si l'on exploite plusieurs interfaces. Comme le test n'en a mobilisé qu'une, le monitoring direct est activé. À l'étage inférieur, un menu déroulant définit la fonction de l'encodeur sur la façade de l'interface. Au-dessous de cette fonction, la case est vide, car elle afficherait des informations si d'autres Konnekt 24D étaient cascadées sur la première : on peut renommer chacune d'entre elles et afficher ses fonctions de mélange et de routing des différentes modulations. La section de droite assigne sur les sorties analogiques 3 & 4, ou sur la sortie S/PDIF coaxiale ou optique (tant Adat que S/PDIF), toutes les modulations à choisir dans des menus déroulants plutôt complets. On pourra, par exemple, réaliser un monitoring externe comme on le souhaite ainsi que raccorder un effet spécial dont le départ et le retour seront connectés en S/PDIF sur la Konnekt 24D, rien de plus facile ! Tout est possible compte tenu du nombre d'entrées et sorties. La page du Mixer affiche les niveaux, les faders, les panoramiques et les départs d'effets utilsables aussi bien en interne qu'en externe. Sur la figure 3, on voit que l'encodeur de l'interface est activé sur le canal d'entrée n° 2 : l'encodeur agit donc sur le niveau, ce qui fait baisser le fader dont l'atténuation s'affiche sur le bouton du curseur. Une pression donne accès au panoramique. On a ainsi le choix entre quatre canaux à exploiter via l'encodeur : il suffit de sélectionner le pictogramme grisé pour activer la commande sur la voie choisie. Simple, non ? Chaque voie affichée (les entrées analogiques et les deux numériques) dispose d'un mute et d'un solo, y compris le retour machine de l'ordinateur. La sortie de monitoring principal est équipée d'un dimmer qui abaisse le niveau de sortie de 10 dB. Chaque configuration de routing et de réglages peut être mémorisée dans trois banques que l'on rappelle soit de l'interface, soit de la fenêtre (voir en bas à droite de celle-ci : P1 est activé). Si l'on a choisi l'Adat, la fenêtre affiche l'ensemble des quatre paires d'entrées, avec tous les paramètres (fader, panoramique, etc.).

          Les effets intégrés
            Fort de son incursion remarquée dans les produits péri-informatiques tels les Powercore, t.c. electronic a ajouté deux effets génériques directement dans la Konnekt 24D qui intègre un DSP puissant appelé Dice II, tellement performant que la firme danoise le commercialise à l'attention d'autres constructeurs. Ainsi, on peut exploiter les Fabrik C et Fabric R, deux plug-in de la Powercore, dotés de l'interface MINT (Meta Intuitive Navigation Technology). Fabrik C appartient à la catégorie des channel strip (tranche de console) et combine un égaliseur 4 bandes, un de-esseur, un compresseur à trois bandes et un limiteur, le tout doté d'une interface particulièrement ergonomique et d'une précision de calcul de 48 bits. L'interface graphique, réussie, ouvre l'accès direct au quadruple égaliseur paramétrique ainsi qu'au processeur de dynamique, qui comprend 16 presets types et des paramètres ajustables sur deux plans, en abscisse et en ordonnée. Par exemple, le « bouton » G ajuste le gain d'entrée (en vertical) et la compensation de gain en sortie du compresseur (sur l'axe horizontal). Simple et intuitive, cette interface révolutionne le paramétrage de ce plug-in ! Fabric R se spécialise dans les réverbérations, avec quatre présélections sur lesquelles on peut opérer nombre de modifications, au moyen des quatre paramètres ajustables sur deux axes, (comme la Fabrik C) : R pour Réverbération, C pour Couleur de la réverbération, M pour Modulation et D pour Distance. On retrouve la qualité de ce qui a bâti la renommée des plug-in des fameuses Powercore de la marque. Bien que puissant, DSP Dice II n'autorise qu'un seul effet en 96 kHz, à choisir dans la fenêtre appropriée.
            Une interface redoutable
              t.c. electronic fait une entrée tonitruante dans le domaine des interfaces audio FireWire avec sa Konnekt 24D ! On notera, en plus de ce qui précède, une excellente qualité audio, grâce à une paire de préamplificateurs Impact de la marque, ayant fait leurs preuves sur d'autres appareils, et un traitement des données numériques hors normes, que j'ai pu comparer avec mon installation dotée d'horloges actives à 2 ppm, de circuits PLL doubles et autres modules de synchronisation numérique. La précision des timbres et de la restitution sur plusieurs canaux, sans flou, avec une grande fermeté et précision dans tous les registres, tout cela traduit un traitement exempt de jitter gênant. Ce soin particulier conserve le naturel analogique des sources ainsi traitées. La Konnekt 24D possède des atouts uniques qui la démarquent de la concurrence. Dommage que le nombre d'entrées et de sorties analogiques soit un peu chiche, sinon cette interface s'approche de la perfection.

              Philippe David
            Cet article vous est proposé par MacMusic en collaboration avec Keyboards-Recording
            Publication de la société Studio Presse, Keyboards Recording est le magazine francophone de référence sur le Home studio et les claviers.
          • Retrouvez d'autres articles chez Keyboards-Recording
          • L'avis des membres
Pas encore membre?
Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
Contribuez
MacMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
Cette section de MacMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
16:12 CEST - © MacMusic 1997-2021