Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos

Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

VSL Solo Strings

La VSL mais aussi la cuisine....
    On ne présente plus la Vienna Symphonic Library. De par la qualité de sa collection, VSL est devenu une référence en matière de sons orchestraux. Bien plus que de simples samples, la collection VSL utilisait jusqu'à présent le Performance Tool, un outil destiné à rendre les articulations bien plus réalistes.

    Annoncée fin novembre 2005 et dès à présent disponible, c'est une collection revue et un plug-in à part entière que nous propose VSL. Le Symphonic Cube comprend donc désormais 10 Vienna Instruments : Solo Strings, Chamber Strings, Orchestral Strings I & II, Harps, Brass I & II, Woodwinds I & II et Percussion.

    Chaque Vienna Instrument est disponible en une version standard et une version s'ajoutant à la première dite "étendue". Le plug-in, parmi ses nombreuses fonctions, utilise une nouvelle technologie propriétaire, appelé Performance Detection, qui analyse les intervalles, les notes répétées et la vitesse d'exécution en temps réel pour automatiquement choisir l'articulation ou la nuance qui convient. En gros, elle est censée bosser à votre place....

    Voyons si celui-ci tient ses promesses sur l'instrument Solo Strings...
    Dans la boite
      Solo Strings dans sa version complète (Standard + Extended) est livré sous la forme de 4 DVD, d'un manuel en anglais (non, le Francais n'est pas une langue morte, mais seulement pas très intéressante au niveau des coûts pour les éditeurs), un dongle USB et ... un mini paquet de fraises Tagada rajouté sans doute par le VPCiste. Le plug-in Vienna Instrument est aux formats VST et AU pour Windows XP et Mac OS X.

      Coté tarifs, comptez 345 euros pour la version Standard, 445 euros pour y ajouter la version Extended, ou 790 euros pour la version complète. A noter que si vous faites un upgrade d'une ancienne version de la gamme Horizon, un rabais vous est accordé si vous passez directement à la version complète. Il aurait été tout aussi commerçant d'accorder une réduction vers la version Standard....De plus, la clé de protection made by Syncrosoft (19 euros) vous est offerte en cas d'upgrade, sinon, passez à la caisse encore une fois...
      Installation
        Solo Strings Complete pèse bien ses 57 Go, fort de ses 105 946 samples échantillonnés en 24 bits / 44,1 kHz. Prévoyez donc la place ou un nouveau disque dur au format Carlos pour y caser les samples, et vos presets / matrices personnels.

        La première chose à faire sera de bancher votre clé Syncrosoft, télécharger l'application Licence Control depuis leur site, l'installer, noter le numéro de la clé, passer ensuite sur le site VSL, y rentrer le code de la clé, les codes des versions Standard et Extended, récupérer votre code d'activation et faire de même sur la clé Syncrosoft pour obtenir la licence.

        Retournez ensuite sur le site VSL pour télécharger les dernières mises à jours des samples et du plug-in. A noter que VSL à bien fait les choses, en mettant à disposition sur son site une vidéo de la procédure.

        Passé ces premières 40 minutes et le mini paquet de bonbon à la fraise, il ne reste plus qu'à installer les samples et le plug-in. Comptez au moins 1 heure 30 pour cela, ce qui vous laisse largement le temps de vider la cafetières, à la limite de monter l'étagère Ikéa qui traîne depuis 15 jours dans son carton. Une fois l'installation des samples effectuée, passons à table...
        L'interface
          Le principe du plug-in Vienna Instruments est un peu celui des poupées russes, attention, accrochez-vous : L'interface est divisée en deux grandes parties :

          - A gauche, se situe la matrice, composée au maximum de 12 patchs que l'on sélectionne par des notes au choix (par exemple C2 à B2).

          - A droite, 4 onglets :

          Le premier sert à assigner les patchs dans la matrice.





          Le 2ème sert à composer le patch d'un maximum de 144 "Blocs" eux mêmes composé d'un ou deux samples.





          Le 3ème onglet (figure ci-dessous) ) contient quant à lui les réglages et méthodes servant à se déplacer parmi les blocs. Ainsi, on se déplace verticalement et horizontalement dans les blocs par différents moyens tel des notes/keyswitch (par exemple C0 à B0 et C1 à B1), des contrôleurs, par l'analyse en temps réel de la vélocité ou de la vitesse d'exécution (le fameux Performance Detection). De plus, un sélecteur A/B permet de passer d'un sample à l'autre à l' intérieur d'un bloc. Notez également que chaque sample peut être édité afin d'en modifier les caractéristiques principales.




          VSL à d'ailleurs bien mâché le travail en vous laissant de nombreux patchs et matrices déjà réglés.

          Enfin, le 4ème, ci-dessous, contient différents réglages tel le Pitch Bend, l' ADSR, le Master Tune, ... et vous permet de visualiser le nombre de samples chargés et la taille de la RAM utilisé. Enfin, une fonction LEARN permet d'analyser des samples effectivement utilisés, et un simple clic sur "Optimize" vous débarrassera des samples inutiles. Rien n'empêche cependant de modifier des samples et de recommencer la manoeuvre.




          Vous entrevoyez maintenant les possibilités d'expressions offertes par ce puissant outil.

          En situation
            Les mots sont pour le coup difficiles à trouver tellement les samples sont merveilleux, d'une qualité irréprochable et cohérent entre eux. Quant à l'expressivité, une fois vos pistes bien programmées, elle n'a rien à envier au violoniste qui vous à lâché à 3 heures du matin sous prétexte qu'il était fatigué alors que c'est l'heure où votre cerveau fourmille de petites notes et autres mélodies.

            Ceux qui connaissent le Performance Tool de VSL sur l'EXS24 (Logic Pro) savent combien ouvrir une piste par sample (soit une instance de l'EXS) est chaotique. Et bien cette époque sera révolue car comme tous les samples d'un instrument seront chargés, il vous sera inutile d'en ouvrir 150.

            Attention toutefois, même si potentiellement il est possible de placer 12 Patches (donc 12 instruments de 144 blocs) par instance et de mettre une instance par piste MIDI, VI n'est pas multitimbral. Ainsi, ces 12 Patches seront sur le même cannal MIDI. Il vous faudra donc une instance de VI par instrument.
            Conclusion
              Il faut l'avouer, les sons sont extraordinaires, l'interface relativement intuitive même sans ouvrir le manuel, certaines fonctions sont très bien pensés, notamment le Performance Detection et l'économiseur de RAM. On regrettera toutefois que VI ne soit pas multitimbral et l'absence de notice en francais, au vu du prix de la collection. Toutefois, vous oublierez vous aussi très très vite ce brave Performance Tool, car utiliser VI est vraiment merveilleux. Les amateurs vont apprécier. Bravo à VSL !!!

              Les +

              + Le Son
              + LE SON
              + L'interface très bien pensée et réellement novatrice

              Les -

              - Pas de multitimbralité.

              - Le prix un peu abusé quand même... - Pas de manuel en Francais.
              Liens utiles
              A propos de l'auteur: Didick
              L'avis des membres

Acheter Vienna Symphonic Library (VSL)

Pas encore membre?
Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
Contribuez
MacMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
Cette section de MacMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
19:39 CEST - © MacMusic 1997-2024